Vicary et la presse
12 juillet 2019

Vicary et BFMTV

Dans cette exploitation de 11 hectares, Abdelmounaim Chlieh élève 2.000 canards, avec l’objectif d’ouvrir à un nouveau public cette spécialité traditionnelle. L’idée lui est venue au moment de son stage de BTS chez un éleveur spécialisé dans le foie gras.

« Immédiatement, ça m’a plu et automatiquement je me suis dit : ‘pourquoi ne pas m’installer sur le canard et proposer une gamme halal aux musulmans ?' », raconte cet agriculteur de 35 ans, désireux de proposer des produits de qualité artisanale face à l’offre industrielle existante.

« C’était un pari, on a trouvé les terrains et on s’est installé. »

LIRE L’ARTICLE COMPLET